7 astuces pour apaiser son anxiété


ordinateur rose avec notebook et téléphone dans une ambiance sereine
7 astuces pour apaiser son anxiété

Nous sommes de plus en plus nombreux à être confrontés à l’anxiété dans notre quotidien.

On essaie du mieux qu’on peut pour fuir cette sensation handicapante pour la faire disparaître, ne serait-ce que quelques instants.

Mais plus nous cherchons à fuir une émotion, plus elle prend de l’ampleur et devient importante dans notre inconscient.

C’est pourquoi, aujourd’hui, je souhaitais vous partager 7 astuces que j'ai intégrées dans mon quotidien depuis plusieurs années, et qui ont considérablement diminuées mon anxiété.

Malgré la gestion de mon entreprise et mon nombre de responsabilités qui augmente. J’ai donc du accumuler un nombre de réflexes pour ne plus me laisser dominer par le stress.


COMPRENDRE L’ANXIÉTÉ


Définition


Avant de vous donner mes astuces, je souhaitais vous partager la définition de l’anxiété.


“L’anxiété est une émotion souvent ressentie comme désagréable qui correspond à l’attente plus ou moins consciente d’un danger ou d’un problème à venir.” - anxiete.fr


On comprend donc que c'est l’appréhension du danger.

La peur de revivre un événement négatif, une expérience douloureuse.



La peur : moteur de l’anxiété


Pour comprendre l’anxiété, il faut aussi comprendre la peur.


La peur est donc l’appréhension qu’une expérience désagréable déjà vécue ne se reproduise à nouveau.

On ne peut pas avoir peur de quelque chose qu’on a jamais ressenti, ni vécu et qu'on ne nous a jamais transmis.


Si je vous demande maintenant d’imaginer une sensation que vous n’avez jamais ressentie, on est bien d’accord que c’est impossible.

Le cerveau, le mental ne recycle que des anciennes pensées. Il vous remet en mémoire principalement des choses déjà vécues et déjà expérimentées.


Quand vous comprenez ça, vous saisissez ensuite que la peur est uniquement basée sur votre passé. Le mental ne comprend pas la notion du présent. Il ne connaît que le passé. Le moment présent est son pire ennemi.


Par exemple, si je vous demande de fixer l’objet qui est devant vous, et de juste l’observer dans les moindres détails, sans chercher à le décrire mentalement, juste le regarder là comme il est dans le moment présent. Vous remarquerez que pendant quelques secondes aucune pensée ne vous a traversé l’esprit, le silence et le calme étaient complètement présents, car toute votre attention s’était portée sur cet objet.


Si vous avez du mal à conceptualiser ça, sachez que c’est normal, surtout si vous n’avez encore jamais médité. L’idée de se concentrer sur le moment présent peut sembler très abstraite et très lointaine.



Nous créons notre réalité


Nous créons nos peurs et nos anxiétés en donnant du pouvoir à nos pensées. Oui, ces peurs inconscientes, ces traumatismes et ces angoisses, c’est nous qui les créons et c’est nous qui les faisons exister.


Tout est une question de choix. Si je décide de voir cette expérience sous le spectre de l’échec, de la souffrance et de la négativité, j’en ferai une expérience désagréable qui se transformera dans le futur en peur et en anxiété.

En revanche, si je décide de réagir différemment face à cette expérience, et de l’observer comme un fait et non comme une attaque personnelle, je n’y mettrai donc pas d’émotions ni de traduction altérée par mon interprétation.


Tout dépend des lunettes que vous décidez de porter :