7 comportements qui bloquent l'évolution de votre carrière musicale


Nous avons tendance à rejeter la faute sur les éléments extérieurs quand quelque chose ne fonctionne pas comme on le souhaite.

Alors on incrimine les autres au lieu de regarder ses actions, ses habitudes et sa manière de penser. N’oublions pas que très souvent nous sommes l’élément qui bloque notre évolution.

Vous êtes peut-être vous aussi dans ce cas-là. Vous avez probablement le sentiment que votre carrière musicale n’évolue pas, pourtant, vous avez l’impression de faire tout ce qu’il faut. De passer des heures au studio, de vous surpasser dans votre créativité musicale, etc. Mais vous ne voyez pas de résultats.

Je vais donc prendre le temps de vous expliquer pourquoi votre carrière musicale n’évolue pas et quelles habitudes à mettre en place pour y remédier.



7 HABITUDES QUI FREINENT VOTRE ÉVOLUTION



Faible éthique de travail


Beaucoup d’artistes indépendants ne veulent pas faire le travail en dehors de l’aspect créatif. C’est-à-dire la communication, l’administratif, le marketing, le réseautage, etc. C'est-à-dire toute la partie business.

Ils attendent d’avoir un manager ou d’être en label pour que ces éléments-là soient pris en charge. Sauf qu’il ne faut pas oublier que c’est votre carrière et que vous ayez une équipe ou non, vous devez être en mesure de vous en occuper tout autant que l’aspect créatif.

De plus, plus vous attendez que quelqu’un vienne vous assister, plus vous perdez du temps dans l’évolution de votre carrière. Vous devez être en mesure d’avancer et de gérer votre carrière sérieusement.

Si vous souhaitez monter une équipe pour être aidé, vous devez prouver que vous êtes autonome, indépendant, travailleur et que vous êtes motivé. Vous devez donner envie aux personnes de travailler avec vous. Si vous-même, vous n’êtes pas déterminé par ce que vous faites, comment voulez-vous que les autres le soient ? Vous êtes le moteur de votre équipe, donc à vous de motiver les troupes en montrant que vous allez vous surpasser.



Manque de relationnel


Dans cette industrie, les contacts valent de l’or. Il est important, plus que jamais de se construire un réseau solide aussi bien avec des professionnels de l’industrie, qu’avec vos fans.

C’est pourquoi vous devez aller vers les autres, et ne pas attendre que l’on vous contacte. Car si vous ne vous faites pas remarquer, si vous ne faites pas le premier pas, comment vous voulez qu’on sache que vous existez ?

Ce n’est pas aux autres d’aller vers vous, mais à vous d’aller vers les autres.

Si vous restez dans votre coin, coupé du monde, à ne pas être présent sur les réseaux sociaux, à ne pas interagir sur le contenu des autres et à ne pas assister à des événements, ne vous étonnez pas d’être exclu.

Donc même si vous êtes introvertis, que vous n’êtes pas à l’aise avec les inconnus, vous avez toujours Internet, qui en quelques clics vous permet de faire de nouvelles connaissances. Maintenant, plus d’excuses.



Manque de discipline


Quand les artistes me demandent comment ils doivent procéder pour évoluer dans leur carrière, je leur demande à quoi ressemble leur emploi du temps. Et aussi étonnant que ça puisse paraître, il consacre à peine leur temps à la création musicale et aux tâches connexes.

Si vous passez plus de temps à parler de vos projets, qu’à travailler dessus, il est évident que les résultats viendront très très lentement, voire jamais.

C’est pourquoi vous devez vous créer une discipline, une routine de travail qui vous permet de travailler un certain nombre d’heures par semaine sur votre musique.

Vous devez faire des concessions, réduire la durée de certaines activités parallèles, vous réveiller plus tôt, et réduire votre temps d’activité sur les réseaux sociaux. Sans discipline et sans organisation, vous risquez de ne pas tenir sur le long terme.

Plus vous mettez votre énergie dans quelque chose, plus ce quelque chose se nourrit de cette énergie et prend de l’ampleur.

Ce sont vos habitudes qui créent votre futur.



Manque d’investissement financier


Il existe encore beaucoup d’artistes qui veulent économiser le plus d’argent possible, au point de ne plus rien dépenser. Chaque projet demande un investissement personnel, professionnel et financier. Donc si vous voulez avoir une cover unique et qui correspond à votre identité visuelle, il vous faut un graphiste, que vous devrez payer.

Si vous voulez avoir un clip professionnel et qui vous plaît, il vous faut un réalisateur qu’il faudra rémunérer.

Si vous voulez parfaire votre mix et mastering, il vous faut un ingénieur du son, qui demandera une contribution financière, et ainsi de suite.

Il faudra de toute évidence passer le cap de la peur de l’argent. Le but n’est pas de dépenser dans tout et n’importe quoi à des prix exorbitant, comme des clips à 5000€ pour avoir 300 vues au final. Mais d’investir intelligemment pour passer au niveau suivant dans votre carrière.



Les réseaux sociaux