7 conseils pour réussir à booker ton premier show


foule, concert, lumière
7 conseils pour réussir à booker ton premier show

Quoi de mieux pour un artiste que d’être en lien direct avec son public et de le faire vibrer à travers sa musique ?


C’est l’étape la plus attendue, car c’est le moment où l'artiste est en connexion totale avec son audience, un moment où l’énergie est intense et surtout inoubliable.


Si tu lis cet article, c’est parce que toi aussi, tu veux te permettre de vivre cette opportunité-là et de savoir comment y parvenir.


Mon point fort, n’est vraiment pas le booking, ce n’est pas l’aspect sur lequel j’ai le plus de facilité. Mais j’ai quand même mis en place des actions pour permettre à mon artiste sebjin d’être booké ici à Montréal.


Dans cet article, je vais donc te détailler en toute transparence, les stratégies et actions que j’ai mises en place avec mes circonstances, mes difficultés et mes capacités.



SE FAIRE CONNAÎTRE


La première chose sur laquelle je me suis concentrée durant la pandémie, c’était de faire en sorte à ce que sebjin continue de gagner en visibilité. Ceci lui permettait de développer son réseau, de créer ses opportunités, mais surtout d’agrandir son audience.


Étant donné qu’on est arrivé au Canada un mois avant la pandémie, la difficulté première qu’on a rencontrée, c’était le fait qu’on connaissait très peu de monde et qu’il nous était impossible de réseauter à des événements, pour des raisons évidentes…


La régularité


Pour gagner en visibilité et se faire connaître, il n’y a pas de secret, il faut être régulier.

Le meilleur conseil que je peux donner, c’est de sortir un single une fois par mois, voire tous les deux mois, tout en alimentant ses réseaux sociaux.


Plus tu as de l’actu, plus tu partages ton travail et montre ton évolution, plus on parlera de toi.

Si tu n’as rien à partager, et si tu restes dans ton coin, personne ne saura que tu existes.

Il faut que tu sois actif le plus souvent possible. Et la fausse croyance que tu vas “soûler” ton audience est totalement fausse.

On n'est jamais lassé quand on aime le travail de quelqu’un. Au contraire, on en veut toujours plus.


La collaboration


Un des aspects qui a beaucoup aidé sebjin à se faire un nom, c’est d’avoir collaboré avec des artistes et des labels plus ou moins reconnus.