7 conseils pour réussir à booker ton premier show


foule, concert, lumière
7 conseils pour réussir à booker ton premier show

Quoi de mieux pour un artiste que d’être en lien direct avec son public et de le faire vibrer à travers sa musique ?


C’est l’étape la plus attendue, car c’est le moment où l'artiste est en connexion totale avec son audience, un moment où l’énergie est intense et surtout inoubliable.


Si tu lis cet article, c’est parce que toi aussi, tu veux te permettre de vivre cette opportunité-là et de savoir comment y parvenir.


Mon point fort, n’est vraiment pas le booking, ce n’est pas l’aspect sur lequel j’ai le plus de facilité. Mais j’ai quand même mis en place des actions pour permettre à mon artiste sebjin d’être booké ici à Montréal.


Dans cet article, je vais donc te détailler en toute transparence, les stratégies et actions que j’ai mises en place avec mes circonstances, mes difficultés et mes capacités.



SE FAIRE CONNAÎTRE


La première chose sur laquelle je me suis concentrée durant la pandémie, c’était de faire en sorte à ce que sebjin continue de gagner en visibilité. Ceci lui permettait de développer son réseau, de créer ses opportunités, mais surtout d’agrandir son audience.


Étant donné qu’on est arrivé au Canada un mois avant la pandémie, la difficulté première qu’on a rencontrée, c’était le fait qu’on connaissait très peu de monde et qu’il nous était impossible de réseauter à des événements, pour des raisons évidentes…


La régularité


Pour gagner en visibilité et se faire connaître, il n’y a pas de secret, il faut être régulier.

Le meilleur conseil que je peux donner, c’est de sortir un single une fois par mois, voire tous les deux mois, tout en alimentant ses réseaux sociaux.


Plus tu as de l’actu, plus tu partages ton travail et montre ton évolution, plus on parlera de toi.

Si tu n’as rien à partager, et si tu restes dans ton coin, personne ne saura que tu existes.

Il faut que tu sois actif le plus souvent possible. Et la fausse croyance que tu vas “soûler” ton audience est totalement fausse.

On n'est jamais lassé quand on aime le travail de quelqu’un. Au contraire, on en veut toujours plus.


La collaboration


Un des aspects qui a beaucoup aidé sebjin à se faire un nom, c’est d’avoir collaboré avec des artistes et des labels plus ou moins reconnus.


La collaboration permet de gagner l’audience de la personne avec qui tu travailles, donc d’attirer de nouveaux fans et de nouveaux contacts.


En l’occurrence sebjin a sorti des singles sur différents labels, mais a également travaillé sur les projets d’autres artistes musicaux.


Cette stratégie lui a permis de se faire repérer par des professionnels de l'industrie et de débloquer plein d’opportunités, dont performer pour plusieurs événements digitaux.



Se montrer


Montre-toi au maximum.


Assiste à des concerts, des shows, ou même à des petits lives, pour réseauter et rencontrer du monde.


Mon artiste et moi-même, on passait du temps sur différents événements lives Twitch, à discuter dans le chat et à soutenir les artistes qui performaient, les promoteurs, les labels, etc.

Comme je dis toujours : “c’est en donnant qu’on reçoit”. Si tu veux qu’on te soutienne, tu dois le faire en premier.


Travaille sur ta timidité et saisis cette occasion pour échanger avec les personnes présentes.


Sois naturel avant tout, ne cherche pas directement à parler de toi, de ce que tu fais et de vendre ta musique.

Pour bien réseauter, gardes toujours en tête que tu te fais avant tout des amis, donc intéresse toi à l’autre.


PASSER À L'ACTION


Une fois la pandémie terminée et toutes les stratégies citées plus haut mises en place, il était temps de passer à l'action.


Je vais t'énoncer concrètement dans les points suivants, comment j'ai déniché des opportunités pour sebjin, mais surtout comment j'ai trouvé et contacté les promoteurs.

Le but est que toi aussi tu puisses appliquer ces conseils, peu importe ton niveau de carrière et ton style musical.


Faire appel à ses contacts


Si tu es du genre à détester demander de l’aide aux gens, il va falloir que tu travailles sur cet aspect, parce que ça risque de te pénaliser…


Prends ton courage à deux mains et sollicite tes amis qui travaillent dans la musique, tes contacts qui sont souvent bookés ou qui programment des événements.

Montre-leur que tu es à la recherche d’opportunités et que tu es disponible maintenant pour être booké.

Demande-leur s’ils ont des contacts en tant que promoteurs, bookers, artistes ou autres qui pourraient t’aider.


Gardes en tête que tu seras aussi présent le jour où ils auront besoin de toi. C’est du donnant-donnant.



Crée ton propre événement


Au début, il est toujours compliqué de prouver aux promoteurs qu’ils peuvent te faire confiance et te choisir pour leurs événements. Et parfois ça peut pendre du temps. C’est pourquoi il faut savoir créer ses propres opportunités par ses propres moyens.


Alors organise toi-même ton événement en louant une salle, crée ta propre line-up et communique dessus pour ramener du monde.

Si tu n’as pas les moyens de louer une salle et que tu ne te sens pas prêt d’organiser un événement, tu peux parfaitement faire un événement digital via Twitch et performer depuis ton salon. Il y a encore du monde qui est intéressé par les événements digitaux (même si rien ne vaut le contact humain).


Montre au monde tes talents sans attendre qu’on te tende la main.

Les opportunités viendront quand les gens te verront en action, peu importe que ce soit toi l’organisateur ou non. Fais tes preuves et invite les professionnels de l’industrie à ton événement pour qu’ils voient ton niveau et ton talent.



Aller à la pêche aux promoteurs


Il y a différents moyens pour trouver les promoteurs de ta ville ou de ta région.


Généralement, leurs noms sont sur leurs flyers, leurs événements Facebook, ou bien, tu peux les trouver grâce au bouche-à-oreille.


Regarde dans quels événements les artistes similaires à toi sont bookés. Ceci te donnera une idée des programmateurs qui seront intéressés par ton travail.


Fais-toi un Excel avec toutes les coordonnés des promoteurs potentiels que tu auras trouvé pour ne pas les perdre et les contacter.


C’est un travail minutieux, mais qui est indispensable.



Démarcher les promoteurs


Ce moment est décisif, tu dois t’assurer d’avoir un mail bien écrit qui te défend et te met en avant. Il est très important que tu réussisses à te vendre efficacement et à donner envie au promoteur de travailler avec toi.


Mais un simple mail, ne suffit pas. Il te faut un dossier de presse qui regroupe ton parcours, ta biographie, tes statistiques, ta discographie, etc. J’ai écrit un article de blog qui te donne 8 étapes pour avoir un dossier de presse convaincant.


Et si tu veux être guidé pour bien écrire ton mail, tu peux télécharger ici gratuitement le mail type pour bien démarcher, que j’utilise moi-même pour contacter les promoteurs.



 

Ces 7 conseils, sont les choses que j’applique à mon niveau et qui m’ont rapporté des résultats au bout d’un mois, malgré les difficultés, le manque d’expérience en booking et les obstacles que j’ai rencontré.


Il est évident que l’objectif ultime est d’avoir un booker qui se charge de cette partie-là de ta carrière. Mais tu ne peux pas espérer avoir une équipe qui s’occupe de toi, si tu n’as pas déjà mis les choses en place. N’attends pas qu’on le fasse à ta place, commence dès maintenant et les opportunités viendront plus vite !

0 commentaire

Posts récents

Voir tout