Comment éviter la procrastination?


bureau en désordre avec une to-do list vide, des origamis et de la procrastination
Comment éviter la procrastination?

On a tous été victimes au moins une fois de la procrastination ou de flémingite aiguë. On préfère rester toute la journée sur Instagram plutôt que de travailler. Ou alors se poser dans le lit pour regarder des vidéos en tout genre sur Youtube, ou bien sortir pour aller voir les copains.

Je sais comme ça peut paraître insurmontable de trouver l’énergie et la conviction nécessaire de lâcher son téléphone pour se mettre au travail. Parfois, ça peut nous prendre des heures voire des jours pour réussir à combattre cette procrastination, et puis, plus le temps passe et plus on culpabilise. On se sent mal et on repousse davantage notre to-do list jusqu’à la faire à la dernière minute, la bâcler et être stressé.


C’est pourquoi j’ai décidé pour cette rentrée d’évoquer ce sujet afin de vous donner quelques conseils pour éviter au mieux de procrastiner, voire même l'éliminer de ses habitudes.




PRÉPARER LA JOURNÉE


S'occuper de soi avant tout


Tout d’abord ce qui me paraît être très important, c’est la manière dont vous allez commencer votre journée.

La première chose que vous faites va donner la couleur au reste de la journée. Il faut donc se mettre dans les meilleures conditions possibles et se mettre dans une énergie positive.

Préparez votre mental et votre corps, c’est pourquoi des choses simples comme prendre un petit-déjeuner, méditer, aller marcher 15 min, prendre une douche, s’habiller de manière confortable ou regarder une vidéo motivante avant de se mettre à travailler, vont non seulement vous réveiller et vous permettre de vous sentir bien et connecté, mais surtout ça va vous permettre d’être productif.

Il est important d'accueillir chaque nouvelle journée en prenant du temps pour soi. Ceci va vous permettre d'être beaucoup plus serein et confiant pour la suite.



Préparer son espace de travail


La deuxième étape est de préparer votre espace de travail pour que vous vous y sentez bien. Ordonnez-le un minimum pour que vous ayez les idées claires et que vous ne vous sentiez pas submergés par tout le désordre qui vous entoure. Éloignez-vous de la télé et de votre téléphone pour éviter toutes les distractions.

Créez aussi un environnement relaxant et apaisant, mettez-y de l'encens, mettez de la musique pour vous relaxer, prenez un bon thé et quelques snacks. Ce sont des petits plaisirs, des petites choses qui permettent d'avoir envie de rester dans la pièce dédiée au travail.



Planifier sa journée


La troisième étape est de faire une to-do list dans laquelle vous notez toutes les tâches que vous avez à faire avec une deadline bien précise. Ceci va donc vous permettre de savoir quelles sont les choses urgentes et quelles sont celles qui peuvent être abordées en dernier.

Pensez bien à décortiquer chaque tâche principale en sous-tâches pour que vous ayez une visibilité sur les étapes à suivre. De plus, ça vous donnera la sensation que tout est plus facile et accessible et que vous aurez bien avancé à la fin de la journée.

Le mieux est de commencer par les tâches les plus faciles pour pouvoir faire les plus difficiles ensuite, ceci va vous permettre de rester concentré et de ne pas vous sentir stressé et submergé dès le début.

Pensez à prendre régulièrement des pauses pour vous aérer l’esprit, le mieux est de prendre une pause de 20 min toutes les heures pour rester le plus performant possible.




INTEGRER DES HABITUDES


Une chose à la fois


Le plus important est de commencer, car une fois qu’on s'est mis à faire une tâche, on a pratiquement fait la moitié du travail. Le plus difficile est de lancer la machine, une fois lancée, on ne s’arrête plus.


Surtout, prenez le temps de faire une chose entièrement, avant d’en commencer une autre.

Il n’y a rien de pire que de faire 3 choses en même temps pour s’emmêler les pinceaux et faire des erreurs.



Gérer son temps


N’essayez pas d'aller vite juste pour vous libérer. Si vous n’avez pas réussi à finir votre to-do list le jour même, vous pouvez toujours la terminer le lendemain, ce n’est pas dramatique. Il faut juste veiller à vous organiser bien avant votre deadline.

Donnez-vous un délai d’une semaine au moins pour faire vos tâches à temps, car faire les choses à la dernière minute, c’est une source de stress et surtout ça ne vous laisse pas la possibilité de revenir sur votre travail pour rectifier vos erreurs ou même le perfectionner.


On a toujours du temps pour travailler, c’est juste une question d’organisation et de priorité.

Vous devez organiser votre planning pour vous donner au minimum 2 h par jour pour faire votre travail, surtout si c’est un projet qui est important pour vous ou que vous voulez en faire une carrière.

Vous pouvez consulter mon article sur comment mieux gérer son temps.



Se récompenser


Chaque journée de travail terminée est une petite victoire qui mérite sa récompense. Et ça peut être de regarder un épisode, aller voir des amis, manger un bon plat, peu importe tant qu'elle vous satisfait.

C'est important que vous vous donniez cette hormone du bonheur pour que votre cerveau assimile le fait que chaque to-do list terminée amène à un moment de plaisir.

Personnellement, j'ai toujours fonctionné de cette façon et j'apprécie d'autant plus travailler parce que je sais qu'à la fin de la journée, je vais prendre un immense plaisir à célébrer cette victoire.



GERER UNE PROCRASTINATION QUI S'ETERNISE


Analyser ses comportements


Dans le cas où vous seriez dans une période de procrastination qui dure depuis quelques jours ou voire quelques mois, sachez toujours que c’est ok, ça arrive à n’importe qui, ne vous sentez pas coupable et ne soyez déçus de vous-même.


Essayez de vous y mettre dès demain et si vous avez de nouveau envie de procrastiner, demandez vous pourquoi vous perpétuez ce comportement.


Commencez par analyser vos habitudes quotidiennes pour savoir pourquoi vous n’avez aucune motivation et pourquoi vous procrastinez autant.


Est-ce que vous dormez assez ?

Est-ce que vous avez des nuits de sommeil réparatrices?

Est-ce que vous vous couchez assez tôt pour vous lever tôt ?

Est-ce que vous mangez bien ?

Est-ce que vous donnez à votre corps les nutriments dont il a besoin pour rester éveillé et actif ?



Observer ses émotions


Mais parfois, la procrastination n’est pas uniquement liée à de la fainéantise. Parfois, c'est l'émotion liée à la tâche en question qu’on veut éviter, donc en soi ce n’est pas le travail qu’on évite, mais cette émotion en question.


Que ce soit le doute, la remise en question, le syndrome de l’imposteur, la peur de se tromper ou de ne pas y arriver.

Il faut donc réussir à prendre conscience de ces émotions et accepter leur existence, les laisser passer comme des nuages, sans les juger et sans vouloir les contrôler, car elles ne sont pas réelles.


Il ne faut pas les traiter comme des ennemis et les fuir, car elles sont là pour vous apprendre quelque chose. De plus, c'est en les repoussant qu'elles prendront plus de place et deviendront handicapantes.

N’oubliez pas également que le mental y joue pour beaucoup et veut vous éloigner de ce qui est important pour vous en vous faisant croire que vous n’en être pas capables, pour qu’il puisse prendre plus de place.


Vous avez sincèrement toutes les capacités et les compétences pour faire ce travail. Si on veut le faire, c’est qu’on peut le faire.


Commencer une petite tâche peut débloquer beaucoup de choses et vous permettre d’y prendre goût et de vous sentir bien et à l’aise dans ce que vous faites, car vous allez y voir de l’accomplissement personnel et professionnel.



Gérer son anxiété


Dans le cas où vous seriez bloqués devant votre ordinateur durant des heures sans savoir quoi faire, pensez à respirer profondément pour enlever toute l’anxiété que vous ressentez autour de ce projet et vous permettre de voir les choses de manière plus claire.

N'oubliez pas que très souvent, on voit les choses comme étant beaucoup plus grandes que nous. On a tendance à se rabaisser en ne se croyant pas capable de gérer telle ou telle chose. Au lieu de voir la réalité, on s'imagine 1000 scénarios qui vont provoquer de la peur et de l'anxiété en nous, et au final nous paralyser.


Pour gérer cette anxiété, j'ai écrit un article à ce sujet qui va nettement vous aider.


Vous pouvez également faire cet exercice :


Prenez un papier ou un fichier Word et essayez d’identifier vos obstacles.


Par exemple, qu’est-ce qui vous empêche de faire cette tâche ?

Est-ce que ça vous effraie et si oui pourquoi ?

Est-ce que ça vous semble difficile ?

Est-ce qu’il y a quelque chose d’autre que vous devriez faire en premier ?


Prenez conscience de cette procrastination et essayez de la comprendre, ne vous laissez pas dominer en pensant que c’est un trait de votre personnalité ou que vous préférez travailler dans l’urgence.


Essayez petit à petit de changer vos habitudes et d’appliquer les conseils que je vous ai cités, ça vous aidera peut-être à vous motiver davantage et à commencer ce que vous repoussez depuis des semaines. Ne vous sous-estimez pas, vous êtes totalement capable de faire ce projet, alors croyez en vous.




 


La procrastination est un mélange de manque d'auto-discipline, mais aussi d'anxiété et d'émotions qui nous effraient.

Quand vous prenez conscience de ça, vous prenez aussi conscience que vous avez le pouvoir de changer ce mécanisme installé en vous pour vous en libérer.


Comme je dis toujours, tout commence par la prise de conscience, ne pas se mentir à soi-même et mettre les mots juste sur les faits.

Ne vous cherchez pas des excuses en disant que c'est votre personnalité ou que c'est votre manière de travailler. En agissant ainsi, vous vous limitez et vous vous réduisez à cette mauvaise habitude qui peut être éradiquée en un mois.


Car comme vous le savez peut-être, il faut 21 jours pour installer une nouvelle habitude.

Donc ne changez pas tout d'un coup, mais installez / enlevez une nouvelle habitude à la fois. Attendez qu'elle soit bien intégrée avant d'en changer une autre.


J'ai confiance en vous, alors vous pouvez en faire autant !



0 commentaire